Skip to content Skip to footer

Un budget climatique pour Villeneuve d’Ascq

Les orientations budgétaires de la Ville pour l’année 2020 ont été présentées lors du dernier Conseil municipal de l’année. Entre déclarations d’intentions en faveur de la transition écologique et « réflexions en cours », le grand virage nécessaire n’est toujours pas pris. Pourtant, la Métropole européenne de Lille (MEL) mettra bientôt à disposition des communes un nouvel outil : le budget climatique. Pas un mot n’a été dit à ce sujet.

Un budget climatique, pour ne plus jamais "faire d'une main et défaire de l'autre"

Outil d’aide à la décision du Conseil municipal, le budget climatique montre les impacts de chaque politique publique sur le climat et l’environnement, qu’ils soient positifs, neutres ou négatifs. Cet outil permettrait au Conseil municipal d’améliorer, voire de supprimer, les politiques néfastes à notre santé, à la biodiversité et au climat. Avec cet outil, le Conseil municipal ne pourrait plus se cacher derrière l’installation d’arceaux à vélo et quelques plantations d’arbres, pendant qu’il continue à bétonner et à attirer toujours plus de trafic automobile. 

S’il est bien utilisé, cet outil ne permettra plus de faire d’une main et de défaire de l’autre.

Eviter les politiques climaticides et lutter contre les dérèglements climatiques, c’est aussi améliorer la qualité de vie des populations les plus fragilisées, qui sont les premières à subir ces dérèglements. C’est se fixer deux priorités : la justice sociale et le cadre de vie des Villeneuvois. C’est refuser la course à une attractivité sans limite !

Pour toutes ces raisons, notre collectif sollicitera la MEL pour qu’un budget climatique soit décliné à Villeneuve d’Ascq. Et ce, le plus rapidement possible après les élections ! 

Réagir